Une vache, ça a du potentiel!

La compagnie Berkshire Cow Power, au Vermont, produit de l’énergie des excréments de ses vaches laitières qu’elle revend à la compagnie d’énergie locale pour un profit de 1600 à $1700 par jour et économise $1000 par jour en utilisant des extraits du processus comme litière. Berkshire Cow Power n’a que 1500 vaches et approvisionne toutefois de cette manière 500 ménages en électricité. Mais parlons “vert” d’une différente manière et considérons plutôt le potentiel de revenu à l’échelle nationale de nos 1 429 400 vaches et génisses laitières canadiennes.

Résultat: Les excréments du bovin laitier Canadien (à eux seuls) ont une valeur énergétique estimée à plus de $400 millions par an et approvisionnerait plus de 328 000 de ménages canadiens, donc 2,63% des 12,5 millions de ménages Canadiens totaux en 2006. La méthode d’extraction d’énergie de Berkshire Cow Power sauverait aussi aux fermiers canadiens plus de $239 millions, les fournissant régulièrement en litière.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s